La vitamine D son origine et son impact sur la santé par le Professeur Olivier HENRY chef de service gériatrie APHP

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 19/05/2020
14 h 30 min

Emplacement
Le Triskell

Catégories Pas de Catégories


La Vitamine D

La vitamine D n’est pas à proprement parler une vitamine, mais plutôt une hormone.

Elle est synthétisée par la peau, à partir du cholestérol, sous l’effet des rayons ultraviolets émis par le soleil : mais il s’agit d’une pré-hormone. Puis cette pré-hormone va être transformée successivement par le foie et le rein pour enfin devenir l’hormone active. Cette production est régulée. Vitamine D et calcium sont interdépendants pour cette régulation

La vitamine D peut aussi être apportée par l’alimentation, végétale ou animale, mais on la trouvera surtout dans les poissons gras et les œufs.

La vitamine D est surtout connue pour ses effets sur l’os, son déficit étant responsable du rachitisme chez les plus jeunes, et de l’ostéoporose chez les plus vieux.

Or elle agit en se fixant sur des récepteurs que l’on trouve dans de multiples organes, ce qui explique qu’elle produit des effets qui dépassent largement ceux observés sur l’os. Ainsi la force musculaire est dépendante de la quantité de vitamine D disponible dans l’organisme. On a aussi observé une action de la vitamine D au niveau du système cardio-vasculaire, du système immunitaire et même du cerveau.

La moitié de la population Française est concernée par une carence en vitamine D.

L’exposition au soleil (toutefois discutée par les dermatologues), les supplémentations par des ampoules (par voie orale) les mois d’hiver, ou une alimentation riche en poissons sont des moyens simples pour y remédier.